Analyses Sportives

Ma vision du sport "U.S".

NFL 2022 PREVIEWS : AFC

NFL 2022 PREVIEWS  : AFC

AFC East

Buffalo Bills, 11-6*

 

 

New England Patriots, 10-7*


 

Miami Dolphins, 9-8 — eliminated

Le dauphin repart en mer, plus explosif que jamais, Miami et son attaque XXL veulent aller en play-off. C'est maintenant ou jamais pour Tua et sa troupe. Derrière des Bills qui semblent intouchable dans cette division, la place aux Wild card est clairement dans le viseur. 

Résumé de la saison 2021 ? montagne russe, mais genre vraiment ! 

1 victoire pour démarrer , 7 défaites de suite, puis 7 victoires de suite. Et enfin perdre l'avant dernier match contre des titans amoindris..., qui aurait été synonyme de qualification. 

Sous fond de crise, d'imbroglio  et de racisme un peu dissimulé. L'éviction du très bon Brian Flores aura mouvementé l'inter-saison. En espérant que le nouveau staff composé de McDaniel, l'ancien coordinateur offensif des niners, puisse donner un élan de sérénité. Car la clé de Miami pour 2022 est surtout mental, sur le terrain cette équipe fait très peur. 

Arrivées notables : Teddy Bridgewater (QB), Alec Ingold (FB), Sony Michel (RB), Chase Edmonds (RB-Arizona), Tyreek Hill (WR-Kansas), Cedrick Wilson (WR), Trent Sherfield (WR), Terron Armstead (OT-Saints), Connor Williams (OL), Melvin Ingram (LB).

 

Notre tête à tous lorsque Tyree Hill est arrivé dans l'équipe !



C'EST l'énorme SENSATION de l'été !!! Le supersonique Tyreek Hill débarque en Floride pour former un quintet de petits Speedy gonzales avec Tua et les trois autres joueurs que je vais citer.
 

Chaze Edmond et Sony Michell déboulent dans le backfield pour formé un quatuor digne d'aller au jeux olympique du 4fois 100 mètres. ( a eux 4 ils sont sur un chrono de 42 secondes au 400 mètres ) Vous avez dit supersonique ? Si on ajoute la montée en puissance du receveur Jaylen Waddle (qui veux faire la course avec Hill)  
On peux dire Machine de guerre ! Si ça clique, ça va être immense !
Mike Gesiki le Tigh end sera la cible prioritaire en red zone, lui le seul a dépasser le 1m80 dans cette escouade.  
l'opportuniste  coureur/retourneur Raheem Mostert  (ex niners aussi) complète l'armada. 

Cette attaque sans une bonne ligne offensive ne servira à rien, souvent décrié l'année dernière pour son manque de protection ( 30 sacks pris et un nombre incalculable de QB hit ) La OL de Miami était une des pires de la ligue avec Seattle. Et c'est aussi pour cette raison que Tua a encore une chance. Car faire une saison positive en étant aussi souvent sous pression, c'est très fort. Les venues de Williams et Armstread sont de bonnes choses.  A Nola Armstread était l'homme fort de Drew Brees. Si il se fait vieux et n'a pas joué en 2021, ses conseils et son professionnalisme seront une grande force pour ses jeunes coéquipiers. Williams apportera son fighting spirit et sa hargne. 

Coté Défense l'effectif est ultra complet et si Melvin Ingram retrouve de sa superbe, le linebacker pourrait faire passer la défense de Miami de top 10 à top 5 en un clin d'œil. La ligne défensive sera tout de même à surveiller, ils ont eu beaucoup de mal dans l'ancien système à stopper la course en début de saison ( durant es 7 défaites) quand les adversaires voulaient manger le chrono. 


 

Calendrier

Patriots, @ Ravens, Bills, @ Bengals, @ Jets, Vikings, Steelers, @ Lions, @ Bears, Browns, bye, Texans, @ 49ers, @ Chargers, @ Bills, Packers, @ Patriots, Jets


Un calendrier très abordable en finissant 3eme, une division avec 4 victoires à prendre (  3 à domicile + chez les Jets/patriots largement à la portée ) et des duels contre des équipes yolo avec les Texans ou les Browns. Miami sera jugé sur la consistance cette saison. Finis les séries de 7 défaites puis 7 victoires. 

Mon prono, 10 victoires et une place en Wild card à la dernière journée à la maison face aux jets. 

 


 

           New York Jets, 4-13 — eliminated

Jets rime avec défaite, et ce n'est pas la venue de robert Saleh qui a changé quoi que ce soit, et si perdure rime avec blessure, les jets aime perdurer dans les deux.... A l'image au final des équipes de NY en NBA, en NFL aussi les deux équipes sont au fond de la ligue... Reste que les yankees pour sauver les meubles du sport new-yorkais.... 

Alors 2022 ? du mieux .? pas vraiment sur le papier, mais au moins en ce début de saison l'infirmerie est vide.

Arrivées notables : C.J. Uzomah (TE), Solomon Thomas (DE), Kwon Alexander (LB), Laken Tomlinson (G - 49Niners), D.J. Reed (CB), Jordan Whitehead (S), Tyler Conklin (TE), Greg Zuerlein (K), Vinny Curry (DE)…

Draft : Sauce Gardner (CB 4eme choix), Garrett Wilson (WR 10e), Jermaine Johnson II (DE, 26e), Breece Hall (rB 36e), Jeremy Ruckert (TE), Max Mitchell (OT), Michael Clemons (DE).

Quelques arrivées via la free agency sympa comme CJ uzomah (ex bengals) ou Kwon Alexander (ex buccs) pour apporter de la stabilité et de l'expérience. L'apport de Tomlinson qui a déjà joué sous les ordres de robert Saleh a San Francisco est un gros + pour protéger Zack Wilson. 

Via la Draft , les Jets ont eu 4 choix très très haut. et ils ont pris pour combler leur manque direct. Un corner, un receveur, un défensive end et un coureur.... Les quatre sont la pour être titulaire direct et essayer de faire mieux que leurs prédécesseurs. On aura un œil surtout sur Garrett Wilson, Receveur de grand talent qui devra performer tout de suite pour enlever une grosse épine du pied de son lanceur. Si les Jets sont en reconstruction, ils n'hésiterons pas à dégager Wilson en fin de saison si il progresse pas. 
Cette progression se fera aussi par un jeu au sol efficace, Breece Hall débarque pour compléter des snaps avec Tevin Coleman et Michael Carter. A voir maintenant les jeux proposé par le coordinateur Offensif.

Coté de la défense, les jets ont été la pire équipe de la ligue sur 3/4 des stats. Les retours de blessures de la moitié de l'effectif dont la superstar Carl Lawson + les apports du rookie Gardner et du recrutement de Kwon Alexander devront aider à faire moins pire. c'est une toute nouvelle escouade qui fera son match d'ouverture à la maison contre les Ravens.... Déjà un gros morceau. Une bonne perf pourrait lancer cette équipe. Et bonne perf je veux pas dire victoire forcément car ils vont perdre. Mais éviter d'être ridicule, montrer de l'envie et qu'il y'a un potentiel... Car parfois des défaites sont des victoires. Et celle de la semaine en sera une. 


 

Calendrier

Ravens, @Browns, Bengals, @Steelers, Dolphins, @Packers, @Broncos, Patriots, Bills, BYE, @Patriots, Bears, @Vikings, @Bills, Lions, Jaguars, @Seahawks, @Dolphins.


En jouant une division pas simple, les Jets ont aussi hérité de la division des packers et des ravens !! , il faudra pour les Jets faire un maximum de victoire à la maison. Sur les 5 premiers matchs, la réception des Dolphins sera déjà un must Win. Si ils arrivent à accrocher les Browns en semaine 2. New-York pourrait faire 6 victoires dans le meilleur des mondes. La fin de saison s'annonce plus calme et une triple réception dans leurs cordes ( Bears, Lions et Jaggs), même si il sera déjà trop tard, on les jugeras surtout sur ces 4 matchs à la maison. 

.

 

 

AFC South :

 

  1. Tennessee Titans, 12-5***
  2. Indianapolis Colts, 9-8 — eliminated
  3. Houston Texans, 4-13 — eliminated

Pitoyable hors terrain avec les histoires de Desaun Watson, JJ watt etc.... les texans auront réussis en 3 ans à se flinguer une équipe capable d'aller loin en Play-Off. Maintenant ils végètent au fond du trou, en attendant un rayon de lumière.

Repartir à zéro : - Etape 1 ? Changer de coach. VV

Etape 2 maintenant. Trouver un noyau de joueurs jeunes et solide sur lesquelles s'appuyer sur les 2.3 prochaines saisons. 
 

Arrivées : MJ Stewart (S-Tampa), Mario Addison (DE-Panthers), Jerry Hughes (DE), Jalen Reeves-Maybin (LB), Andy Janovich (FB), Steven Nelson (CB)
Draft : Derek Stingley (CB), Kenyon Green (OG), Jalen Pitre (S), John Metchie (WR), Christian Harris (LB), Dameon Pierce (RB), Thomas Booker (DT), Teagan Quitoriano (TE), Austin Deculus (OT)


Et ce noyau de joueur est trouvé coté Houston. IL a été clair, on a un nouveau coach ( Lovie Smith Ex Tampa) qui est un coach réputé Ultra défensif, alors on vas lui donner de quoi aller plus haut qu'une 31eme place ranking défensif ( sois avant dernière de la ligue) 

Stewart le safety ( Ex tampa) débarque donc avec son ex coach, accompagné de Mario Addison, Jerry Hughes et Jalen Reeves. 4 titulaires en puissance qui vont upgrade une défense de jeunes. En les aidant déjà en dehors du terrain à devenir des joueurs pro. Coté draft aussi priorité à la défense avec 2 des 3 premiers tours pour un Corner et un second Safety. 

Si la défense a été catastrophique, l'attaque a montré des bonnes choses, surtout en l'air grâce au receveur Brandin Cooks qui a presque fait oublié DeAndre Hopkins.  et tout ça malgré un QB un peu perdu. Le proprios aura mis la faute sur ses anciens coachs. Saison 2 pour Davis Mills. Qui n'est pas un mauvais QB, mais qui a besoin d'etre dans son élément. QB qui marche beaucoup au sentiment. Et la saison dernière dans le bordel Houston, il n'a pas pu s'exprimer. Cette inter-saison les fantomes Watson et compagnie ont mis les voiles... IL a tout pour réussir. Avec Une OL en meilleur état. Il voudra surtout avoir un trio de coureur capable de l'aider. Burkhead et Mack sont de bons coureur de complément. LEs Texans ont misé sur la draft et Dameon Pierce pour se trouver un coureur starter capable de soutenir l'attaque aérienne. 

Mention spécial Tremon Smith ( le retourneur de coup de pied ) Qui avec son TD de 98 yards la saison derniére, auront mis en lumiére une equipe spéciale et un coach des équipes spéciales. Pas souvent mentionné, les équipes spéciales de Houston auront et seront à la hauteur cette année pour basculer les matchs. 

Colts, @Broncos, @Bears, Chargers, @Jaguars, BYE, @Raiders, Titans, Eagles, @Giants, Commanders, @Dolphins, Browns, @Cowboys, Chiefs, @Titans, Jaguars, @Colts

L'objectif de Houston est clair, finir encore devant Les Jaguars et enclencher une reconstruction positive. Les 6 victoires sont largement possible. Ils ont un calendrier abordable en prenant la division toujours what the fuck des Giants. 

 

Jacksonville Jaguars, (3-14) - eliminated

Pire équipe de la ligue, depuis 2 ans, Les Jaguars peuvent pas faire pire.... Si si je vous jure ils vont faire mieux ! Comment ? Eléments de réponse en dessous. 

Arrivées notables : Doug Pederson ( Head Coach - Eagles Super bowl ) Christian Kirk (WR-Cardinals), Brandon Scherff (OG), Evan Engram (TE-Giants), Zay Jones (WR), Foye Oluokun (LB-Falcons), Darious Williams (CB-L.A Rams), Folorunso Fatukasi (DT-Jets), Arden Key (DE)
Draft : Travon Walker #1 (DE), Devin Lloyd (LB), Luke Fortner (OC), Chad Muma (LB), Snoop Conner (RB), Gregory Junior (CB), Montaric Buster Brown (CB)
Pertes notables : Myles Jack (LB), Brandon Linder (OC), Andrew Norwell (OG), Damien Wilson (LB)

3 noms nous viennent directement à l'esprit en voyant les nouvelles têtes. Déjà les Jaguars vont avoir un coach qui sait comment gagner, Certes c'était avec un QB touché par la grâce, mais ça compte quand même. Doug Pederson débarque donc de philie pour essayer de récupérer le sous marin perdu au fond de la baie de Floride. Une mission pas facile facile, mais qui doit être facilité par l'arrivée d'un receveur stable ( Cristian Kirk ) et du choix de draft numéro 1, Travon Walker. Pour level up une défense qui commence à avoir de la gueule avec les Arrivées de joueurs confirmé comme le champion Darrious Williams ou l'ex Falcons Oluokun. 

 

Calendrier

@Commanders, Colts, @Chargers, @Eagles, Texans, @Colts, Giants, Broncos (Londres), Raiders, @Chiefs, Bye, Ravens, @Lions, @Titans, Cowboys, @Jets, @Texans, Titan.

Dans une division coupé en 2. L'objectif de Jacksonville pour une saison presque réussi est clair et net. Battre Houston 2 fois, tenter d'accrocher une victoire de prestige et arrêter d'être ridicule à la maison... 

Pas de superstar, mais pas d'égo démesuré, un coach respecté et un des meilleur OG de la ligue qui débarque pour protéger un jeune QB. le chemin vas être long, mais au moins y'en a un et c'est déjà une nouveauté positive pour Tigrou et ses amis... en attendant 2024 de rugir à nouveau ? 

MON pronos ? 5 victoires et égalité avec Houston. 

 

 

AFC North

  1. Cincinnati Bengals, 10-7**
  2. Pittsburgh Steelers, 9-7-1*
  3. Cleveland Browns, 8-9 — eliminated

    Les Browns de 2022, meilleur que 2021 ? c'est ce que nous allons voir. 
     

    Cela fait quelques saison que les Browns tentent des trucs pour enfin arriver au sommet de leur division... Ils adorent les paris farfelus. Et cette intersaison en était le summum ! Pas de 113, mais 230 ! 230 Patate offert pour un QB en plein procès, qui n'a pas joué depuis belle lurette et dont la ligue en a fait un exemple... A défaut d'être égal envers ses joueurs, la NFL et son patron pro blanc, a encore taper du poings.


    Mais l'affaire Deshaun Watson est une autre histoire, restons sur le foot.

    Arrivées : Deshaun Watson (QB-Texans), Amari Cooper (WR-Dallas), Chase Winovich (DE), Jacoby Brissett (QB), 

    A coté , les arrivées du receveur star Amari Cooper et la prolongation de l'ancien prodige Jadeveon CLowney les Browns continuent sur leur lancés de faire confiance à des joueurs talentueux mais sulfureux, on aime les ambiances dans le vestiaire. 

    Coté terrain, la suspension de Watson pour 11 matchs vas revoir les plans des coachs. Jacoby Brissett vas prendre la place de titulaire. C'est un QB solide à défaut d'être flamboyant. L'idéal pour eux serait de rester en course aux play-off jusqu'au retour de Watson. Car cette équipe peux avoir fier allure l'année prochaine, dans la division de la mort ou tous se détestent. C'est sans arrêt la pagaille monstre. 

    Cleveland Possédais un des meilleurs duo de coureurs de la ligue, Chubb + Hunt = gros problème. Cette année un 3eme larron s'ajoute à la liste. D’Ernest Johnson. Un monstre à 6 pattes se forme dans l'Ohio, Jacoby Brissett aura de la soupape de sécurité, et il est assez intelligent pour ne pas faire n'importe quoi. Car hormis Cooper, les cibles ne sont pas légions. Pas mal de jeunes joueurs, ou de joueurs inconnu pour compléter l'escouade receveur-tigh End. 

    Coté défense c'est solide, comme toute la division les lignes ont étaient renforcés, et les points noir sont les couvertures profondes. La encore les safety vont devoir mieux couvrir que la saison passé si Cleveland veux avoir une chance. 
    Calendrier

    @Panthers, Jets, Steelers, @Falcons, Chargers, Patriots, @Ravens, Bengals, BYE, @Dolphins, @Bills, Buccaneers, @Texans, @Bengals, Ravens, Saints, @Commanders, @Steelers.

    Un duo Brisett/Cooper pour démarrer la saison, une défense aérienne qui doit absolument progresser. Un calendrier pas insurmontable. Mais le gros point d'interrogation Deshaun Watson qui vas flinguer la belle dynamique Brissett. Et puis le Steelers-Browns de fin d'année vas être à mon avis un huitième de final comme souvent dans cette division qui se joue tous les ans à rien. Mon Prono: 8 Victoires, 8 défaites 1 nul et pas de play off. 




     
  4. Baltimore Ravens, 8-9 — eliminated

    Le corbeau veux à tout prix éviter une nouvelle désillusion, favoris au super bowl, ( à minima gagner sa division ) les ravens se sont "pigeonnifier" avec les blessures, et ont surtout fait du full Lamar Jackson.... Limité en Attaque, Défensivement à la rue. ( 10 touchdowns de + de 40 yards !!!!! ) Baltimore a tanké pour récupérer 2 joueurs au premier tour de la draft. 

    Arrivées notables : Marcus Williams (S-Saints), Michael Pierce (DT), Kyle Fuller (CB), Morgan Moses (OT)

    Draft 1er tour : Kyle Hamilton (S), Tyler Linderbaum (OC), 


    Points positif de l'inter saison des ravens. Utiliser son cerveau pour combler le plus gros point faible, mentionné au dessus. Couvrir les longues passes. Avec Kyle Hamilton ( photo)  et Marcus Williams, la nouvelle paire de Safeties a fier allure. Sur le papier en tout cas c'est alléchant. A voir sur le terrain si la superstar et le rookie peuvent cohabiter. Pour apprendre en tout cas, Hamilton sera avec un des meilleurs. 

    Point négatif , le manque de receveur... En lâchant Hollywood Brown, les Ravens perdent encore un receveur, et aucun mec n'est venu pour combler, Alors oui, Jackson n'est pas un QB passeur, mais quand même, être unidimensionnel en NFL ça ne marche pas, il faut arriver à envoyer le cuire pour créer des brèches à la course.... Leurs Tigh end sont plus occupé à créer des blocks pour les courses qu'ils ne sont plus capable d'attraper des passes de + de 5 yards, à force d'etre englué dans un schéma full rush. Seul Mark Andrews est un receveur fiable dans cette équipe. Les 3 receveurs restant sont deux gamins qui n'ont joué que des bouts de matchs et le sophomore ( 1er tour 2021) Rashod Bateman. Qui doit maintenant devenir receveur  sprinteur numéro 1. BON CHANCE  mon capitaine tu vas pas avoir beaucoup de ballons.... 

    Le foot US sa gagne souvent dans les tranchées, à ce jeu la, Baltimore est une master classe. Leur OL et leurs DL font peur à tout le monde. Numéro 1 en attaque ou en défense au sol. C'est suffisant pour gagner des matchs. Justin Tucker est toujours la pour envoyer des pruneaux de 68 yars, Les unités spéciales également sont dans le haut du panier. 

     
    Calendrier

    @Jets, Dolphins, @Patriots, Bills, Bengals, @Giants, Browns, @Buccaneers, @Saints, Repos, Panthers, @Jaguars, Broncos, @Steelers, @Browns, Falcons, Steelers, @Bengals




    Armé jusqu'aux dents mais dans une division de fou furieux ( voir les autres previews au dessus ) Est-ce que l'objectif super-bowl n'est pas trop haut ? Sortir de la division déjà au vu du calendrier (7 matchs seront du gâteau) parait faisable. Mon Prono ? 10-11 Victoires égalité avec les bengals. 

AFC West


Kansas City Chiefs, 12-5**
Las Vegas Raiders, 10-7
Los Angeles Chargers, 9-8 — eliminated
 

Denver Broncos, 7-10 — eliminated 


Objectif play-off pour Denver, Avec l'arrivée de LEwis Hamilton, Russell Wilson, la franchise se veut d'être ambitieuse. Avec lui, l'arrivé d'un nouveau head coach, Hackett rookie à ce poste, l'ex coordinateur d'Aaron Rodgers chez les packers va forcément donner toutes les cartes à son nouveau magicien. Si l'alchimie prend entre ces deux. Denver vas faire une grande saison. L'objectif est d'aller en Wild card, pour préparer 2023 et d'aller chercher le titre en 2024. 

Que ce soit au niveau des trades ou de la draft, Denver se battis un shot de 3 ans maximum. Léger cette saison, surtout au niveau des cibles de receveur, Sutton et Jerry Jeudy ne sont pas DK Metcalf et Tyler Lockett.


Arrivées notables : Russell Wilson (QB-seattle), Nathaniel Hackett (HC-OC packers) Billy Turner (OT-Packers), Randy Gregory (DLB), Alex Singleton (LB), D.J. Jones (DT), K’Waun Williams (CB), Josh Johnson (QB), Tom Compton (OT) 

Wilson vas aussi découvrir à quoi ressemble une vraie ligne Off, bye le mur criblée de trou de Seattle, et bonjour un vrai front 5 de qualité, qui en plus, c'est amélioré avec la venue de l'ancien protecteur d'AAron Rodgers, Hackett a mis dans ses valises Bully Turner. Pour être sur de bien protéger Russell Wilson, les Broncos ont aussi récupérer Randy Gregory, Valeur sur de la ligue depuis 5 ans. 

Pour finir de parler de cette attaque, parlons des joueurs qui ont tenu la baraque dans les rocheuses la saison passée et qui voudront step-up. Le duo de coureur Williams - Melvin Gordon seront le moteur et permettrons à Wilson de retrouver des couleurs et des fondamentaux. 

Pour la défense, Denver a été classé 3eme la saison passé dans le ranking NFL. Toujours dans le top de la ligue, la marque de fabrique de cette franchise ne devrait pas bouger, sur les 11 de l'année dernière seul Shelby Harris est parti. L'ancien miroir de Von Miller ( lui aussi parti mais durant la dernière saison ) c'est un autre duo de pass rusher ( Malik Reed et DreyMond Jones) qui auront les cartes en main, pour faire le pont entre bonne défense et excellente défense. Randy Gregory débarque du Texas pour compléter ce duo.  

@Seahawks, Texans, 49ers, @Raiders, Colts, @Chargers, Jets, Jaguars, BYE, @Titans, Raiders, @Panthers, @Ravens, Chiefs, Cardinals, @Rams, @Chiefs et Chargers.

Denver est le quatrième larron d'une division exceptionnellement relevé, Kansas tiens la corde, mais cette corde s'effiloche grandement, Denver vas être à la lutte, profitant d'un calendrier un peu plus favorable hors division, Les Raiders sont toujours aussi imprévisible, et les Chargers ont un effectif de malade mental, mais le mental souvent malade. 

Et les américains font ça bien... Premier match de la saison, Russell Wilson qui retrouve Seattle. Une victoire pour démarrer la nouvelle histoire, et imaginez un peu le degré de confiance. Potentiellement cette équipe peux faire 9 victoires, avec le facteur victoire à Seattle 11 victoires ne serait pas utopique. 

Mon Prono: 9 victoires, Wild Card à la dernière journée à la maison face aux Chargers. 

 

Partager cette page
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :